Accueil

Plaque de cimetière Sapeur Pompier, soldat du feu sur parchemin en granit

Plaque funeraire Sapeur Pompier, soldat du feu sur parchemin en granit


Sapeur Pompier, soldat du feu sur parchemin en granit


Les plaques funéraires sont des pièces de décoration qui permettent d'honorer la mémoire de ceux qui nous ont quittés.
Ces dernières sont généralement placées sur les tombes ou les monuments aux morts pour montrer leur respect et leur gratitude envers ceux qui sont partis.
Pour cette raison, il est important que ces plaques soient réalisées avec soin et qualité afin qu'elles puissent être à la hauteur du souvenir que l'on souhaite conserver.

C’est dans cet esprit que RENAUD Gravure propose son modèle de plaque funéraire personnalisable inspirée par le thème des sapeurs-pompiers et des incendies de forêt.
Cette plaque est faite avec un granit résistant, choisi pour sa longue durée de vie et pour sa capacité à conserver indemne toutes les images gravées.
La taille standard est 30 x 20 cm, mais elle peut également être produite en 35 x 25 cm et en 40 x 30 cm selon les besoins du client.

Le motif central est inspiré du courage et du dévouement des sapeurs-pompiers face aux flammes ravageuses : on y voit un pompier armé d'une lance à eau luttant contre un feu de forêt brûlant tandis que son camion de pompier se trouve derrière lui.
Ce motif très bien réalisé met clairement en avant tout ce qu’implique le combat quotidien mené par ces hommes et femmes courageux contre les dangers des incendies.

De plus, une phrase ou une citation peut être inscrite au-dessus du motif, accompagnée d’une signature personnelle si le client le souhaite.
Ainsi, chaque plaque devient unique car complétée par un texte significatif pour la famille endeuillée.

Nous pouvons donc dire que RENAUD Gravure offre une solution adaptée aux besoins des clients qui cherchent une plaque funèbre soignée dont la qualité ne fera jamais défaut malgré le temps passant.
Une solution intemporelle qui permet également de rendre hommage aux soldat


Personnage 1 : Georges Guynemer

Georges Guynemer est un héros incontestable de la Première Guerre mondiale et l'un des plus grands as du ciel.
Il a servi comme capitaine dans l’armée française et a remporté 53 victoires aériennes contre les forces allemandes.
Cependant, il n'était pas seulement un bon pilote militaire ; c'était également un homme qui a consacré sa vie à servir son pays et à combattre pour la liberté et l'indépendance.

En dépit de ses succès militaires, ce qui le rend si spécial est qu'il était également un grand humanitaire et un soldat du feu.
Il a passé des années à explorer différents domaines afin de trouver des façons d'améliorer les conditions de vie des populations vulnérables en France, notamment parmi les femmes et les enfants.
Il s'est personnellement engagé dans divers projets visant à améliorer la qualité de vie des personnes démunies.

De plus, il avait une profonde admiration pour le courage des pompiers français qui risquaient leur vie chaque jour pour sauver celles des autres.
En reconnaissance de leurs efforts, il finit par adopter une devise personnelle que tous les pompiers connaissent bien : «Le devoir placera mon nom sur le marbre, mais ce sera le papier granit qui racontera l'histoire» ; une phrase qui fait référence au travail inlassable que font les sapeurs-pompiers pour protéger nos villes et villages contre tout danger.


Personnage 2 : Jean-François Pilâtre de Rozier
Jean-François Pilâtre de Rozier fut un pionnier pionnier français dans le domaine du vol libre non motorisés ou vol montgolfière.
Son rêve était celui d’aller plus loin que jamais auparavant et toucher aux limites du ciel.
Et ce rêve devint réalité lorsqu’il fit son premier vol historique dans une montgolfière fabriquée par Joseph Montgolfier en 1783, entrant ainsi dans la courte liste des premiers explorateurs humains à voler dans les airs grâce à la force gravitationnelle seule.
De ce fait, Jean-François Pilâtre de Rozier devint rapidement connu comme « Le soldat du feu » car il avait bravé tous les dangers physiques inhérents au voyage vers l’inconnu en ballon dirigeur sans moteur ni parachute.


Cette expédition exceptionnelle alla bien au-delà des frontières terrestres puisqu’elle lui permit également de comprendre comment fonctionnaient les vents ascendants à haute altitude, donnant lieu aux premières observations scientifiques sur la stratosphère terrestre - un domaine dont nous continuons encore apprendre beaucoup aujourd’hui.
Mais derrière ses exploits osés se trouvait une foi profonde envers Dieu qu’il reflétait constamment par sa maxime « Que Dieu me guide » inscrite sur son ballon montgolfiaire La Fraternité .
Une citation qui rappelle aux gens que même face aux situations extrêmes où nous